SCERAO-CFDT
Le Syndicat salariés CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > LES ECHOS > Elections chez SNF et Desjoyaux

juin 2005

Elections chez SNF et Desjoyaux

Les deux Sections syndicales, distantes de quelques centaines de mettre à vol d’oiseau, avaient leurs élections à quelques jours d’intervalle.

Toutes deux ont connu des difficultés à nouer le dialogue avec les directions au départ de leurs créations. Si dans une des entreprises, les relations se normalisent, la CFDT espère que, suite à ces élections, le travail et le dévouement des militants seront reconnus dans leurs entreprises auprès des salariés et direction. Habitués à se retrouver à l’union locale d’Andrézieux-Bouthéon, elles ont mené une démarche TEQ en commun, elles pensent encore faire des choses conjointement et confronter sur les pratiques syndicales.

  1er tour sur le fil chez SNF

Des résultats en progression pour la section CFDT de SNF FLOERGER qui se présentait pour la deuxième fois aux élections. Elle devient l’organisation syndicale majoritaire.

Cette entreprise de la CHIMIE, N°1 mondial dans son secteur, compte près de 600 salariés. Elle était sans syndicat jusqu’à ce qu’une section syndicale CFDT vienne s’implanter fin 2001, pas très bien accueillie par la Direction jusqu’à présent. Ces élections voient venir FO, la CGT plus une liste « indépendante » non affiliée à un syndicat, autonome, créée en même temps que la CFDT et qui se présente pour la deuxième fois.

Cela aurait pu être un canular mais le 1er tour avait lieu le 1er Avril, il manquait 8 et 13 voix pour atteindre le quorum dans le collège Ouvriers/ Employés. Il a fallu recourir à un deuxième tour mais ce résultat a montré que la CFDT représente 80% des voix.

Au deuxième tour, la CFDT obtient un siège de plus en DP - 4 sièges sur 8 - pour le Comité d’Entreprise. Les résultats progressent en nombre de voix, les sièges restent identiques avec 3 sièges sur 7, nous n’obtenons pas la majorité faute de représentation dans les collèges Techniciens et Cadres, mais la section gagne du coup un siège supplémentaire en CHSCT.

Un résultat globalement positif pour la section syndicale qui gagne deux élus supplémentaires dont un en CHSCT. Il était prévu de se consacrer aux conditions de travail pendant ces deux années à venir, avec un travail déjà commencé sur le terrain suite aux résultats de l’enquête TEQ. L’objectif est de faire reconnaître la CFDT comme force de proposition dans l’entreprise.

  1er tour sur le fil chez Desjoyaux aussi...

Des résultats stables pour la section syndicale CFDT des Piscines Des joyaux qui passe à 2 voix près au premier tour dans le collège ouvriers/employés.

Aujourd’hui, tout le monde connaît l’entreprise Desjoyaux qui depuis plus de trente ans commercialise des piscines dans le monde entier. N°1 Européen, comptant près de 200 salariés, elle ne cesse de battre des records et de publier des résultats exceptionnels.

La section syndicale implantée depuis plus de 10 ans se présentait pour la 5ème fois. Habituée à des scores assez serrés au premier tour, elle passe d’un cheveu.

Seul le collège Ouvriers/Employés était appelé à se prononcer au premier tour pour l’élection, faute de candidats CFDT dans les collèges Techniciens et Cadres. Sur les 92 personnes qui devaient voter, 62 se sont déplacées. La CFDT obtient 49 et 50 voix et obtient les 5 sièges sur 8 de la Délégation Unique du Personnel, le reste des sièges revenant au deuxième tour à des candidats libres.

La section syndicale conserve la majorité au comité d’entreprise, elle espère que l’investissement dont elle a fait preuve depuis de nombreuses années sera reconnu par les salariés.

La section syndicale aimerait voir d’autres personnes se joindre à elles, elle ne désespère pas de voir des Techniciens ou Cadres se présenter la prochaine fois sous l’étiquette CFDT.