SCERAO-CFDT
Le Syndicat salariés CFDT de la Chimie et de l’Energie pour Rhône Alpes Ouest.

Categories

Accueil > ACTUALITES > SANOFI : Encore une nouvelle réorganisation du Groupe et des suppressions (...)

20 juillet 2020

SANOFI : Encore une nouvelle réorganisation du Groupe et des suppressions d’emploi

Un projet de réorganisation chez SANOFI : Encore une nouvelle réorganisation du groupe a été présenté le 26 juin au Comité Européen, puis au Comité Groupe France dans la foulée.

Un plan de suppression d’emplois d’envergure :
- Plus de 1000 suppressions d’emplois en France
ce qui représente 1700 emplois en Europe ( France et Allemagne en majorité)

Ce rajoutent à ce plan les 3500 emplois qui partiront de Sanofi pour gréer le projet de création d’un pôle chimie européen.
Ce projet nommé Pluton sera mis en place en 2021 ; il concerne en France les sites chimie de Vertolaye et d’Elbeuf, essentiellement des supports administratifs.

Mais aussi d’autres choses sont en préparation ou déjà engagées...

  • la création du pôle CHC (produits vendus en officine : Doliprane…) comprenant des sites industriels (Compiègne Lisieux ..) des fonctions supports (SAG) et commerciales (SAF).
    Ce pôle CHC pourrait être vendu dans les 2 à 3 années à venir.
  • -le site de Toulouse (10 salariés) qui vient d’être cédé à Evotec début Juillet.

Avec une approche globale , ce serait au total plus de 5000 emplois qui pourraient être supprimés au niveau mondial sur les 2 à 3 ans à venir.

Concernant les 1000 postes touchés en France : toutes les entités de Sanofi sont concernées sauf les Vaccins Pasteur (Marcy – Val de Reuil) et Genzyme Polyclonal (Lyon).
ce sont les Fonctions Supports et la R et D les plus impactées.

Des RCC sont mises en œuvre dans la plupart des entités depuis le 8 juillet mais certaines procédures ne commenceront qu’en janvier 2021 car certains secteurs de la R et D sont encore sous le coup d’un PSE actuellement.

Indécent, inacceptable…surtout que la communication de la Direction ne parle que de volontariat. Où est le volontariat quand son poste est transféré de Strasbourg à Vitry ?

Tout ceci se déroule dans un climat très anxiogène. Nous avons appris très récemment le suicide d’une salariée sur le site de Gentilly.

Beaucoup de personnes vont apprendre la suppression de leur poste alors qu’elles sont encore chez elle en télétravail et pour d’autres, elles vont aussi subir une seconde suppression de poste en 2 ans…

La CFDT a multiplié les alertes de RPS+++ avec l’annonce de cette réorganisation dans ce climat, jusqu’au plus haut niveau direction.
La Direction a poursuivi et lancé sa réorganisation pour décliner sa stratégie, en y accolant un plan RPS renforcé…

Dans sa stratégie, « Play to Win », Sanofi vend ou arrête 200 de ces 300 molécules plus anciennes qui ont le moins de valeur ajoutée : où est passée la sécurité sanitaire tant vantée par la Direction au président Macron, lors de sa visite sur le site Lyonnais ?

Les salariés et les représentants CFDT s’insurgent contre toute la déshumanisation dans cette entreprise qui ne connait aucune difficulté économique.

Il faut savoir que le Groupe a passé la période de confinement Covid sans rencontrer de problème financier . 11 milliards de Dollars viennent de rentrer et l’entreprise distribue 4 milliards d’Euros de dividendes.

Les équipes CFDT vont se battre pour :

  • réduire le volume démesuré de suppression d’emplois,
  • stopper le démantèlement du Groupe,
  • pour que chaque salarié (restant ou partant volontairement) ait une solution acceptable et une perspective d’avenir plus sereine.

titre documents joints